GroupeNicolas DukeGabin RockThomas ZecchinonRenaud Lyabastre

©️Christophe Bérenger

C’est en 2012 à Yerres dans l’Essonne que démarre l’aventure du groupe Moonshine Blast. Mené par Nicolas Duke au chant et à la batterie, le groupe se compose également de Kévin Leclerc et Killian Melle aux guitares électriques et de Nikita Osadchiy à la basse. Ces quatre amis de lycée vont rapidement monter sur scène pour proposer leur musique rock aux accents pop.
Au cours de l’année 2013, Kévin se voit contraint de quitter le groupe. C’est un autre guitariste issu du même lycée que le groupe décide d’intégrer en la personne de Gabin Rock.

Déterminé à porter la musique du groupe au plus grand monde possible, Moonshine Blast décide de participer à l’édition 2013-2014 du tremplin international Emergenza. Le public ne s’y trompe pas. Après deux belles scènes au Gibus (Paris) et une demi-finale au New Morning (Paris), le groupe se voit arriver en finale du tremplin et monte sur la scène du Bataclan (Paris). Malgré une prestation remarquée et saluée par le public et les membres du jury final, le groupe ne gagne pas la finale du tremplin. Pour des raisons personnelles, Killian met un terme à son aventure au sein du groupe après la finale du tremplin.

Passé l’été 2014, Moonshine Blast pense à remodeler sa formation. Suite au départ de Killian, Gabin se retrouve seul guitariste du groupe et Nicolas souhaite prendre davantage la place de chanteur ce qui l’oblige à abandonner la batterie. Fin novembre 2014, les trois membres restant de Moonshine Blast décident de confier le poste de batteur à Thomas Zecchinon rencontré pendant le tremplin Emergenza.

Peu de temps après, le groupe voit partir l’un de ses derniers membres fondateurs, Nikita. C’est un ami de longue de Thomas, Jalil Saugrin, qui viendra prêter main forte en tant que bassiste jusqu’en septembre 2015 avant l’arrivée de Renaud Lyabastre, qui lui succédera.

Avec cette formation, le groupe est apparu quelque fois sur scène fin 2015 mais a surtout décider de rentrer en studio au début de l’année 2016 pour enregistrer son premier album et il aura fallu presque deux ans pour que les quatre membres de Moonshine Blast soit fiers de vous présenter aujourd’hui ce premier opus.

©️Christophe Bérenger

Nicolas Duke est un multi-instrumentiste, auteur et compositeur français né en 1994. C’est à l’âge de 7 ans, en recréant des scènes des films Disney en musique avec sa sœur qu’il se découvre une passion pour la musique. Influencé par les musiques que passe sa mère à la maison (Daniel Balavoine, Elton John, Dire Straits…), il se tourne très vite vers la musique pop et rock et réclame sa première guitare pour ses 9 ans.

Après une enfance à Paris, il déménage à Yerres dans l’Essonne où il prend des cours de guitare et de chant chez un artiste franco-arménien. Grâce à cet homme qui lui transmet le goût des mélodies et de l’harmonie, Nicolas se perfectionne à la guitare et commence le piano. L’achat d’un clavier l’incite à se lancer dans la composition dès l’âge de 12 ans et il emprunte en cachette l’ordinateur de sa mère sur lequel il compose ses premières démos. Soucieux de découvrir toujours plus d’instruments, il débute en autodidacte la batterie puis suit trois années de cours. Vers l’âge de 15 ans, il fait l’acquisition d’un ordinateur et d’une carte son qui lui permettent de réaliser entièrement seul ses compositions. D’abord purement instrumentale, sa musique s’articule autour de ses diverses influences, du rock progressif à la pop, en passant par la musique symphonique.

Suite à quelques projets de lycée, Nicolas Duke décide en 2012 de fonder son propre groupe de rock avec l’aide de Kevin Leclerc, Killian Melle et Nikita Osadchiy : Moonshine Blast est né.

Depuis, il a multiplié les collaborations avec d’autres artistes de sa génération, ce qui a élargi et enrichi son approche tant instrumentale que créatrice.

©️Christophe Bérenger

Gabin Nesic-Weislo dit Gabin Rock est un guitariste français né en 1996 à Courcouronnes en France. Influencé par des groupes comme Toto, Marillion, Deep Purple et Led Zeppelin, Gabin mêle son jeu des influences blues, rock et hard rock.

Issu d’une famille de mélomanes, il commence très tôt la musique en jouant de la guitare. Gabin reçoit sa première guitare à l’âge de 7 ans et se met dès lors à prendre des leçons et par la suite à tenter ses premières expériences en groupe. Ce sont des guitaristes comme Steve Lukather, Jimmy Page, Steve Rothery, Mark Knopfler ou encore Steve Morse qui ont influencé son oreille et son jeu.

C’est en 2013 en partageant une scène avec des musiciens de son lycée que Gabin rencontre Nicolas Duke (batteur/chanteur) et Kevin Leclerc (guitariste soliste). Les deux amis lui proposent de se joindre à leur nouveau projet musical : Moonshine Blast. Depuis le départ de Kevin fin 2013, Gabin officie seul en tant que guitariste au sein du groupe.

©️Christophe Bérenger

Né au Brésil en 1991, Thomas a toujours été bercé par la musique. Influencé par des groupes tels que Queen ou encore Genesis, c’est à l’âge de 15 ans qu’il prend son premier cours de batterie au conservatoire. Grâce à cet enseignement et surtout au « club musique » de son lycée, Thomas voit son expérience musicale grandir très rapidement. C’est d’ailleurs au lycée qu’il rencontre les membres de son futur groupe (Forget The Past), qu’il intègre au cours de l’année 2011. Avec « Forget The Past », Thomas fera ses premiers pas en studio à l’occasion de l’enregistrement des prémices d’un album de 10 titres du groupe.

3 ans plus tard et après avoir joué sur de nombreuses scènes parisiennes et vécu une très belle expérience en Allemagne ainsi qu’une inoubliable performance remarquée au tremplin international Emergenza, Thomas décide de quitter « Forget The Past ».

Début 2015, il rejoint les membres du groupe « Moonshine Blast » (rencontrés à l’occasion du tremplin Emergenza).

©️Christophe Bérenger

Né en 1994 à Paris, Renaud est le bassiste et dernier membre arrivé de Moonshine Blast. Il rejoint le groupe en novembre 2015, peu avant l’enregistrement du premier album.

Il découvre la musique à l’âge de six ans en prenant ses premiers cours de solfège et de piano, mais c’est au moment de ses treize ans qu’il s’y plonge réellement en reprenant la vielle basse de son père, une Ibanez japonaise de dix ans son aînée. Si ses premiers modèles se nomment Flea et John Entwistle, il se tourne assez vite vers le punk et le rock alternatif, avec des groupes comme The Strokes, Weezer, The Hives ou les Ramones. C’est au tournant de ses vingt ans que ses intérêts musicaux s’élargissent, qui vont désormais du jazz au black metal en passant par le rock progressif, avec toujours le punk de son adolescence.

Ce sont ces univers divers que Renaud souhaite faire partager avec les membres de Moonshine Blast dans leurs projets actuels et futurs.